Menopause
Il y a 10 produits.

Prix

5 - 33 €

Fabricant

Catégorie: Ménopause

 

Dans les cultes primitifs de la déesse mère, les cinq pétales (de la rose) représentaient les cinq étapes de la vie de la femme : la naissance, la fécondité, la maternité, la ménopause et la mort (Dan Brown - Da Vinci Code)

 

En bref – La ménopause (littéralement "arrêt des règles") est un phénomène physiologique normal se produisant chez la femme mature (entre 45 et 55 ans) et correspondant à la fin de la période reproductrice, c'est-à-dire à l'arrêt de l'ovulation et de la sécrétion des hormones sexuelles par les ovaires. Elle est généralement précédée par une péri-ménopause, période de 2 à 7 ans marquée par des ovulations irrégulières et une variation importante du taux d'œstrogènes se traduisant par l'apparition de symptômes déplaisants (voir ci-dessous). Enfin, une aménorrhée supérieure à 12 mois permet de confirmer rétrospectivement la ménopause.

 

Les diverses perturbations hormonales s'accompagnent de troubles généralement anodins, mais désagréables, pour plus d'une femme sur deux. Les symptômes majeurs sont d'ordre physiologiques (apparition de bouffées de chaleur durant une période de deux ou trois ans; prise de poids; sécheresse des muqueuses, surtout vaginales; sueurs nocturnes; survenue de problèmes urinaires; troubles du sommeil…) ou psychologiques (anxiété, baisse de la libido, irritabilité, sautes d'humeur, tendances dépressives…). Sur le long terme, il existe également des risques pathologiques liés à la survenue de la ménopause (ostéoporose, troubles cardio-vasculaires, risques de cancer…).

 

Traitement

 

Les différents troubles associés à la ménopause sont généralement apaisés par une hormonothérapie générale, réservée aux patientes dont les symptômes sont particulièrement prononcés, ou locale. Un traitement symptomatique, non-hormonal, peut également être envisagé selon les cas.

 

L'hormonothérapie générale consiste à remplacer les hormones que les ovaires ne sécrètent plus par une combinaison d’œstrogènes et de progestatifs. Il s'ensuit généralement une forte diminution de la plupart des symptômes gênants pendant toute la durée de la prise médicamenteuse, qui ne doit pas dépasser 5 ans. L'arrêt du traitement entraine cependant une reprise des effets désagréables, due à une nouvelle transition hormonale.


* Les principaux œstrogènes sont le 17-bêta-estradiol (hormone "bio-identique" synthétisée à partir de plantes) administré sous forme de comprimés, gels ou patch (Dermestril®, Estréva®, Estrapatch®, Oestrogel®, Oromone®, Provames®, Progynova®…) l'estriol (Gelistrol®, Physiogyne®…), ou le promestriène (Colpotrophine®…). Attention! La prise d'œstrogènes sur une longue période augmente le risque de cancer de l’utérus.

 

* Les progestatifs les plus utilisés sont la progestérone micronisée administrée par voie orale ou vaginale (Estima®, Menaelle®, Prometrium®, Utrogestan®…), la chlormadinone (Lutéran®…), la médrogestone (Colprone®…), le nomegestrol (Lutenyl®…), etc. La tibolone (Livial®) est un progestatif particulier dont les dérivés métaboliques ont des actions  estrogéniques, progestatives et faiblement androgéniques.

 

* Les associations œstroprogestatives les plus fréquentes combinent estradiol et lévonorgestrel (Femsept combi®…), estradiol et dihydrogestérone (Climaston®…), estradiol et cyprotérone (Climène®…), etc.

 

L'hormonothérapie locale est surtout utilisée pour réduire les troubles inhérents à la sécheresse des muqueuses vaginales. Elle n'a pas d'action thérapeutique sur les différents troubles de la ménopause (anxiété, bouffées de chaleur, insomnie…) et ne possède pas les effets secondaires d'un traitement général. Les œstrogènes sont administrés sous forme de comprimés, crèmes ou anneaux vaginaux.

 

Les différents traitements symptomatiques, non-hormonaux, incluent parfois la prise d'antidépresseurs ou d'antihypertenseurs (clonidine) contre les bouffées de chaleur, ou de gels hydratants ou lubrifiants (voir: sécheresse vaginale).

 

 

Les conseils Granpharma

 

* Eviter le stress ainsi que la consommation d'alcool, de café, ou d'épices qui peuvent déclencher des bouffées de chaleur

 

* Agir contre l'ostéoporose avec un apport suffisant de calcium: attention aux aliments déminéralisants comme le chocolat ou le pain complet qui forment des complexes insolubles avec le calcium, le fer ou le zinc

 

* Combattre la sècheresse de la peau et des muqueuses

 

* Demander conseil à votre spécialiste lorsqu'un traitement symptomatique vous est prescrit