Vitamines enfants

 

En bref – Entre l’âge de 5 ans et l’adolescence, la croissance des enfants est relativement faible mais constante. Une alimentation régulière, équilibrée et saine (aliments riches en glucides, fruits, légumes, graines oléagineuses, œufs, produits laitiers, poissons, viandes maigres…) suffit souvent à couvrir les principaux besoins énergétiques et micronutritionnels. Des carences en calcium, fer, vitamine A, C et D peuvent survenir, mais demeurent rares.

 

Lors de puberté, un pic de croissance se produit, entrainant une forte variation des besoins nutritionnels selon le sexe, les individus, le moment de la journée, etc. De plus, les divers bouleversements hormonaux, émotionnels ou nerveux peuvent influencer des comportements alimentaires extrêmes (anorexie, boulimie, régimes déséquilibrés…), ainsi que de mauvaises habitudes (absence de petit déjeuner, repas irréguliers en groupes, grignotage, consommation d'alcool, de tabac, etc.), entrainant de nombreux déficits ou carences.

 

Ainsi, du fait de l'augmentation de la masse musculaire et du volume sanguin chez l'adolescent, les besoins en fer sont plus importants (12-18 mg/jour pour les deux sexes) et les anémies relativement fréquentes en cas d'apport insuffisant de céréales, légumes verts, poissons ou viandes maigres.

 

Des carences en calcium sont également communes pendant l'adolescence. En effet, durant cette période, prés de la moitié de la masse squelettique adulte est formée, nécessitant des apports massifs de calcium dans l'alimentation. (1 200 à 1 500 mg/jour). En outre, des prises de vitamine D et de phosphore sont également essentielles pour une bonne formation osseuse (voir "Vitamines et Minéraux").

 

Les conseils Granpharma

 

* Apprendre les bonnes habitudes alimentaires aux enfants


* Attention aux carences nutritionnelles plus importantes chez les adolescents, en raison d'une forte croissance et/ou de mauvais comportements diététiques


* Compléments alimentaires multivitaminés couvrant les besoins plus importants en calcium, fer, phosphore ou vitamine D lors de la puberté