Mycoses vaginales
Il y a 24 produits.

Mycoses vaginales

 

En bref – Certains champignons microscopiques normalement présents en faible quantité au niveau des muqueuses peuvent parfois devenir pathogènes et produire des infections appelées mycoses. Ainsi, le Candida albicans, levure commensale du vagin, peut se multiplier de manière anormale (déséquilibre de la flore protectrice de Doderlin) pour provoquer localement une mycose génitale ou candidose vulvo-vaginale (10 à 20% des femmes adultes concernées).

 

Il s'ensuit une série de symptômes caractéristiques incluant la présence de leucorrhées épaisses et malodorantes, avec démangeaisons importantes et parfois apparition d'œdème vulvaire. Le diagnostic différentiel repose sur l'analyse du prélèvement vaginal qui permet d'éliminer d'autres pathologies semblables comme l'eczéma, le psoriasis ou une simple irritation locale (cosmétique, etc.). Les candidoses vaginales ne sont pas des infections sexuellement transmissibles.

 

De nombreux facteurs peuvent entrainer un déséquilibre écologique de la flore vaginale et une prédisposition aux mycoses. Citons certains traitements médicamenteux (antibiotiques à large spectre, cortisone, œstrogènes…), les troubles hormonaux (diabète, grossesse, hypothyroïdie, ménopause…), les "agressions" locales (rapports sexuels nombreux, sperme acide…) ou la mise en place de stérilet sur lequel adhèrent les levures…

 

 

Les conseils Granpharma


* Mesures hygiéniques avec douches et savon à pH alcalin (Hydralin® Gynécologique, Intima® gel, Roge Cavailles® Mycolea…), particulièrement après un bain (mer, piscine, rivière…), séchage local soigné (préférer le sèche-cheveux aux serviettes) et port de sous-vêtements en coton


* Eviter les toilettes intimes excessives et/ou trop agressives (pas de douches vaginales)


* Traitement local (à effectuer également par le partenaire sexuel) à base de crèmes et/ou ovules antifongiques (clotrimazole: MycoHydralin®; éconazole: Gynopévaryl®, Myleugyne®, fenticonazole: Lomexin®, Termolexin®…). Attention à l'inactivation des spermicides et à l'inefficacité des préservatifs en latex lors de la prise d'antimycosiques


* Un traitement oral peut également vous être prescrit par votre médecin


* Un régime antimycosique (réduction du sucre blanc, farine, pâtes, riz…) peut être effectué sur une courte période