Antiseptiques
Il y a 42 produits.

Antiseptiques


En bref - Un antiseptique est une substance d'usage externe, administrée à l'homme dans le but de tuer ou d'empêcher la croissance des microorganismes sans distinction (bactéries, champignons, virus…). Il se différencie des désinfectants, qui s'appliquent en général sur les surfaces inertes (sols, tables d'opération…) ou sur la peau saine ("désinfection des mains"), et des antibiotiques qui n'agissent que sur les bactéries.

 

Il existe de nombreux antiseptiques aux modes d'action très variables. Les principaux sont, par ordre alphabétique:

 

Alcools (éthanol 70°), actifs sur la plupart des microorganismes, mais ne restent pas sur la plaie (pas d'effet rémanent) et sont relativement agressifs;


Biguanides (chlorhexidine: Diaseptyl®), à large spectre et à fort effet rémanent, mais peu actifs sur les champignons, parfois allergisants et à ne pas appliquer sur les muqueuses ou dans le conduit auditif;


Halogénés (povidone iodée: Bétadine®; hypochlorite: Dakin®), très actifs (rares antiseptiques agissant sur les spores), pouvant être utilisés sur les muqueuses et généralement bien acceptés… Mais attention à l'intolérance aux dérivés iodés


Oxydants (eau oxygénée), antiseptiques et hémostatiques, mais assez irritants, surtout utilisés pour le nettoyage des plaies

 

Attention!

 

Les colorants comme l'éosine, peu actifs, ont surtout un pouvoir asséchant et doivent être associés à un antiseptique. De plus, ils se conservent mal et peuvent entraîner des réactions de photosensibilisation;


Les dérivés mercuriels ne sont plus fabriqués, car très toxiques

  

Les conseils Granpharma

 

* Toujours laver la blessure avant l'application d'antiseptiques, car leur activité est diminuée en présence de composés organiques (pus, sang…)


* Appliquer la solution de l’intérieur vers l’extérieur afin de ne pas souiller la plaie


* Respecter un temps de contact minimal en fonction de la classe d'antiseptique


* Ne pas rincer et laisser sécher à l'air libre


* Renouveler les applications


* Eviter de mélanger différentes classes d'antiseptiques, car cela peut entraîner une inactivation des produits, voire la création de composés toxiques (ex. mélange d'iode et de mercure)