Rhume
Il y a 92 produits.

Rhume

 

En brefLe rhume ou rhinopharyngite (encore appelé coryza) est une inflammation simultanée du nez et du pharynx résultant d'une infection virale à Rhinovirus ou Coronavirus. Une période d'incubation (1-3 jours), avec des picotements du nez et des éternuements, précède la production de virus, avec des rhinorrhées claire, une possible obstruction nasale, voire de la fièvre et une toux réflexe due à l'écoulement des sécrétions dans le pharynx. Enfin, la maturation virale se traduit par un épaississement des sécrétions qui deviennent purulentes (couleur jaune vert). La guérison intervient naturellement au bout de 7 à 10 jours.

 

Le rhume est une maladie bénigne, très fréquente et très contagieuse, qui se manifeste principalement en hiver, lors d'un affaiblissement des défenses immunitaires des muqueuses du nez et des sinus (carence en vitamines A, C, D, froid, stress…). Il peut toutefois se compliquer en surinfection bactérienne (streptocoque bêta-hémolytique du groupe A), avec bronchite, conjonctivite, otite ou sinusite.

 

La sinusite ou rhino-sinusite aigüe est une inflammation des sinus, petites cavités (4 paires) situées dans les os du crâne et du visage, tapissées d'une muqueuse et communiquant avec les fosses nasales. En temps normal, le mucus produit dans les sinus s'évacue par le nez. Si celui-ci se bouche, suite à un rhume, le mucus s'accumule et provoque une pression interne douloureuse (céphalée), puis une prolifération bactérienne avec apparition de fièvre et formation de pus.

 

Des sinusites non infectieuses peuvent aussi se manifester suite à une obstruction mécanique (polype…), la prise de certains médicaments (antihypertenseurs, bêta-bloquants, vasoconstricteurs nasaux…) ou substances actives (cocaïne…), des réactions allergiques ou hormonales (hypothyroïdie…), etc.

 

 

Les conseils Granpharma


* Favoriser un mode de vie équilibré, éliminant tout stress inutile


* Prévenir l'infection et la propagation des virus par un bon lavage des mains, un nettoyage du nez (sérum physiologique, 3 fois par jour) chez les personnes sensibles et l'utilisation de mouchoirs jetables


* Eviter tout contact avec les personnes infectées


* En cas d'allergie sous-jacente, éliminer l’allergène en cause (voir "Rhinite allergique")


* Le traitement médicamenteux reste symptomatique: antiseptiques sous forme de gouttes ou spray (Euvanol®, Phytaroma®, Phytosun aroms®, Rhinédrine®...), vasoconstricteurs par voie locale (Aturgyl®, Dérinox®, Déturgylone®, Pernazène®, Rhinofluimucil®…) ou générale (pseudoéphédrine: Actifed®, Dolirhume®, Fervex®…), antihistaminiques H1 en cas d'écoulement nasal (Fervex®, Humex rhume®, Rhinofébral®)


* Une antibiothérapie pourra être menée en cas de surinfection bactérienne


* Attention: une utilisation trop fréquente et/ou prolongée des vasoconstricteurs locaux (plus de trois jours) peut entrainer un effet de rebond (écoulement nasal important, sinusite…)