Céphalées et Migraines
Il y a 47 produits.

Céphalées et Migraines

 

En bref – On nomme céphalée, tout symptôme douloureux se produisant au niveau de la tête (boite crânienne ou nuque) et se manifestant par des sensations de compression, d'écrasement ou de martellement. La douleur peut être générale, diffuse ou latérale.

 

Les céphalées sont relativement fréquentes et peuvent avoir une multitude de causes, souvent bénignes, comme l'anxiété, la fatigue, la gueule de bois, l'insomnie, le stress, le surmenage, etc. Dans certains cas cependant, elles sont le signe de pathologies sérieuses (hypertension artérielle, maladie infectieuse, intoxication au CO…)

 

La Classification internationale des céphalées (CIC, 2004) définit 13 types de céphalées, quatre primaires (sans pathologies associées) et neuf secondaires (résultant de traumatismes ou maladies cérébrales). Les maux de tête primaires incluent l'algie vasculaire de la face, la céphalée chronique quotidienne, la céphalée de tension et la migraine.

 

La migraine est une céphalée souvent unilatérale, douloureuse et pulsatile, survenant par crises plus ou moins longues (4-72 heures), et souvent accompagnée de signes auditifs et/ou visuels et de troubles digestifs (nausées, vomissements…). L'apparition de migraine chez un individu semble liée à des facteurs ethniques, environnementaux, ou génétiques, ainsi qu'à certaines pathologies (accident vasculaire cérébral, hypertension artérielle…) ou maladies psychiatriques (anxiété, dépression, épilepsie…).

 

La crise migraineuse peut être déclenchée par une multitude de causes, variables selon les individus.

 

* Causes alimentaires: alcool, aliments riches en histamine (nourriture fumée ou fermentée) ou tyramine (chocolat), café, déshydratation, jeûne et repas irréguliers…

 

* Causes environnementales: bruit, chaleur, odeurs fortes, lumière intense, vent…

 

* Causes physiques: changements hormonaux (contraception orale, puberté), fatigue, manque de sommeil…

 

* Causes psychiques: anxiété, changements de rythme (vacances, voyages), stress quotidien, etc.

 

A la différence de la migraine, la céphalée de tension épisodique est le plus souvent bilatérale, peu douloureuse, non-pulsatile et rarement accompagnée d'autres troubles.

 

 

Les conseils Granpharma

 

* Identifier les facteurs et/ou pathologies sous-jacents

 

* Eviter les différentes causes pouvant déclencher des céphalées

 

* En cas de crise migraineuse, adopter une position allongée dans un lieu calme et sombre

 

* Traitement symptomatique de la douleur par voie orale à base de dérivés salicylés (Aspirine du Rhône®, Aspirine Vit C UPSA®, Aspro 500®...), de paracétamol (Dafalgan®, Doliprane®, Efferalgan®…) ou d'anti-inflammatoires non-stéroïdiens (celecoxib: Celebrex®; diclofénac: Voltarene®; ibuprofène: Advil®, Gelufene®, Nurofen®, Nureflex®, Spedifen®; kétoprofène: Profenid®…)

 

* Traitement spécifique de la migraine par une prescription médicale de triptans (almotriptan, sumatriptan, zolmitriptan…)

 

* Application de pack réfrigérant (Géo® Pack Chaud/Froid, Cryochrono® bandeau maux de tête) sur la zone douloureuse