Insuffisance veineuse - Médicaments
Aucun produit dans cette catégorie.

Insuffisance veineuse - Médicaments

 

En bref – Le traitement d'une insuffisance veineuse a un double but esthétique (disparition des varices…) et préventif face à d'éventuelles complications plus sérieuses (embolie pulmonaire, œdèmes, ruptures de varices, thromboses veineuses, ulcères de jambe…). Il passe obligatoirement par une compression veineuse locale efficace et des règles hygiéno-diététiques adaptées. La prise de médicaments veinotoniques ne constitue qu'un traitement d'appoint aux mesures précitées et s'avère efficace en cas de jambes lourdes ou d'hémorroïdes.

 

 

La plupart des molécules veinotoniques sont des polyphénols d'origine végétale appartenant aux groupes des flavonoïdes (quercétine, rutosides, tanins…) et des coumarines (mélilotosides…). Ces substances antioxydantes agissent (1) en augmentant la résistance des vaisseaux sanguins, (2) en diminuant la perméabilité des capillaires, (3) en réduisant la viscosité du sang et (4) en renforçant le drainage lymphatique. Certains saponosides (escine, ruscogénine…) possèdent également une action veinotonique par stimulation de la contractilité des parois veineuses.

 

Les veinotoniques sont généralement disponibles sous forme d'extraits de plantes (cassis, ginkgo, hamamélis, mélilot, myrtille, pépins de raisin, petit houx, vigne rouge… Voir fiche: compléments alimentaires), de substances d'origine végétale plus ou moins titrées (anthocyanosides: Difrarel®; diosmine: Daflon®, Diovenor®, Flebosmil®; flavonoïdes purifiés: Cyclo 3 Fort®; oligomères procyanidoliques: Endotelon®; rutosides: Circan®, Esberiven Fort®, Relvene®; troxérutine: Ginkor®, Veinamitol®…) ou de molécules synthétiques (étamsylate: Dicynone®; heptaminol: Debrumyl®, Heptamyl®; naftazone: Etioven®…).

 

 

Les traitements par voie orale sont proposés en cures d'au moins trois mois, à renouveler si nécessaire. Les médicaments sont à prendre au milieu des repas et leurs effets se font généralement ressentir au bout de 15 jours.

 

L'application locale sous forme de crèmes, gels ou sprays (Akiléine® gel fraicheur vive, Ginkor® Spray Fraicheur, Hirucrème®…) se fait par massage de bas en haut au niveau des jambes, des chevilles et de la plante des pieds afin de stimuler le retour veineux et de favoriser un drainage lymphatique. La pause de bas ou chaussettes de contention doit se faire après séchage et évaporation des constituants médicamenteux, afin d'éviter une dégradation potentielle des fibres.

 

 

Les conseils Granpharma


* Prôner une alimentation saine et une bonne hydratation afin d'éviter le surpoids


* Eliminer le tabac qui affecte particulièrement le réseau capillaire


* Favoriser un mode de vie actif (marche, course à pied, etc.) et éviter la position debout prolongée, afin de faciliter le retour veineux et de prévenir les stases veineuses


* Associer le traitement médicamenteux avec la pause de bas ou collants de compression et/ou des semelles de retour veineux (Activline Gibaud®)


* L'application de veinotoniques par voie locale peut être précédée de bains de pieds (Akiléine®, Saltrates®…) ou d'une douche froide localisée